Manawan Atikamekw Iriniw :: La nation Atikamekw de Manawan

Projets d’avenir

Le Conseil des Atikamekw de Manawan  a travaillé depuis 1999 à l’élaboration d’un plan d’infrastructure en télécommunications.  Le Chef Paul-Émile Ottawa ayant décidé d’investir dans le secteur de la technologie en sollicitant les services de M. Éric Labbé, membre de la communauté alors finissant au baccalauréat en gestion de système informatique, afin qu’il prépare le dossier du Projet Internet.

La première étape du projet consistait à étudier et évaluer les différentes technologies susceptibles de répondre aux nombreux besoins de la communauté en matière de télécommunication.  Les principales technologies disponibles ont été étudiées durant près de trois années.  Suite à cette étude, le Conseil de Manawan a finalement retenu son choix au projet de télécommunications par fibre optique.  Des appels d’offres publiques sur trois volets ont été publiés (ingénierie, construction de réseau, allumage du réseau) afin de recevoir des propositions pour la construction du réseau de fibre optique.  Le soumissionnaire retenu : Communications Intermonde de Joliette et ses partenaires Groupe Génicom (ingénierie) et Électro-Saguenay (construction du réseau).

Éric Labbé : Projets d'avenir 1

Le Conseil de Manawan a soumis à deux reprises son projet au Programme large bande d’Industrie Canada, mais dans les deux cas le projet n’a pas été retenu.  Malgré ces deux refus et avec le soutien inconditionnel du Conseil de Manawan, la communauté de Manawan a quand même continué de faire la promotion de son projet aux différents paliers gouvernementaux et aux organismes autochtones.

Les travaux ont finalement porté fruit, car depuis 2003, les partenaires au projet se sont multipliés et ont fait en sorte de réunir les budgets nécessaires à la réalisation du projet.

En février 2004, le Conseil de Manawan a mis sur pied un organisme qui allait gérer les télécommunications et l’informatique dans leur ensemble, le Centre de télécommunications Atikamekw-Manawan.  Mais pour que cet organisme fonctionne, il manquait de personnel qualifié. Le responsable du projet, M. Éric Labbé avec l’aide de M. Daniel Niquay, directeur  des services éducatifs et M. Éric Charland, agent de main d’œuvre de Manawan, ont alors mis sur pied un programme de formation de six (6) mois dans le domaine de l’informatique et des télécommunications.  Deux candidats ont été sélectionnés pour cette formation, M. Florian Kitish et M Charles Black, deux jeunes de la communauté de Manawan.  La formation était divisée en deux volets et par deux équipes de formateurs: premier volet : soutien informatique et réparation d’équipements informatique (formateur Éric Labbé) et deuxième volet : télécommunications (optique et sans fil)(formateur Communications Intermonde de Joliette).  Suite à cette formation, nos candidats ayant très bien performés ont obtenu un emploi au sein du Centre de télécommunications Atikamekw de Manawan.

Également en 2004, le Conseil de Manawan est devenu partenaire dans le dossier de fibre optique de la Commissions scolaire des Samares de la région de Lanaudière.  Ce partenariat lui a permis de pouvoir acheter 12 fibres optiques dans le réseau qui devait être construit entre St-Michel des Saints et Joliette.

En juin 2004, des négociations débutèrent avec Hydro-Québec afin de réduire le tarif de location de structures (poteau) entre Manawan et St-Michel des Saints.  La réponse d’Hydro a été favorable aux demandes du Conseil qui obtient un peu plus de trois (3)  années de congé de facturation, une économie pour le Conseil d’environ $65 000.00.

Éric Labbé : Projets d'avenir 2

À l’été 2004, les premiers travaux d’ingénierie préliminaire débutait avec notre équipe du Centre de télécommunications avec le soutien de notre firme d’ingénierie, Génicom.  Les travaux consistaient à mesurer la distance entre chaque poteau le long de la route qui sépare Manawan à St-Michel des Saints (87km).  Suite à ces travaux, nous avons pu sortir des plans précis pour les équipes d’installation du réseau.

En mars 2005, pour le projet de télé-santé Manawan, le Ministère de la santé et des services du Québec nous autorisa l’installation de nos fibres optiques dans le Centre hospitalier régional de Lanaudière (CHRDL), une première au Québec.  Nous sommes devenus le premier organisme hors du réseau gouvernemental à pouvoir faire pénétrer son réseau privé de fibre optique dans un établissement de santé provincial.

Toujours en mars 2005, suite au soutien du CEPN, l’équipe du Centre de télécommunications a pu faire l’installation du nouveau système de télécommunications sans fil Canopy dans la communauté.  Des tours ont été installés sur le toit des deux écoles afin de partager le signal internet aux deux écoles et également rejoindre les futurs clients résidentiels.

Depuis le 14 juillet 2005, le  Conseil des Atikamekw de Manawan est maintenant inscrit comme transporteur de télécommunication non dominant auprès du CRTC.  Cette licence permet maintenant au Conseil de construire le réseau de fibre optique de Manawan et également la possibilité de construire d’autres réseaux ailleurs au Canada.

Suite à l’ouragan Katrina, nous avons dû retarder les travaux d’installation du réseau car la plupart des rouleaux de fibres disponibles au pays ont été acheminés aux États-Unis. Novembre 2005, début des travaux d’installation du réseau de fibre optique entre Manawan et St-Michel des Saints.

Fin des travaux et allumage du réseau par Gilles Ottawa en remplacement du Chef Paul-Émile Ottawa, le 28 février 2006 à 15h15.

Le Conseil des Atikamekw de Manawan est maintenant propriétaire de 200 km de réseau de fibre optique de Manawan à Joliette.

Éric Labbé : Projets d'avenir 3

Cette détermination du Conseil et des personnes qui ont travaillé de près ou de loin à la réalisation du projet n’est que le reflet des attentes de la communauté.

SERVICES OFFERTS

OBJECTIFS POUR L’ANNÉE 2006

CONCLUSION

Le Conseil des Atikamekw de Manawan a développé son projet de fibre optique en insistant sur l’autonomie de la communauté en matière de télécommunications et en misant sur le développement technologique que pouvait nous apporter cette technologie.  L’élaboration du projet ainsi que toute sa mise en œuvre se sont faites selon les demandes et les règles du Conseil, ce n’est pas un projet clé en main où nous n’étions pas que des spectateurs, au contraire, nous avons participé activement à toutes les étapes.   Aussi, afin de garantir le succès de notre projet, il ne fallait pas simplement dire que nous voulions de la fibre pour avoir internet, la réflexion a toujours été poussée plus loin.  Dans cette optique, nous avons développé depuis 2 ans le projet de télé-santé en partenariat avec Santé Canada et le Centre hospitalier de Joliette, ce projet sera opérationnel d’ici le mois de juillet 2006.  Également, nous avons travaillé avec différents partenaires afin de trouver une ou des solutions à nos problèmes reliés à la téléphonie : délai occasionné par le satellite et les frais élevés des appels interurbains.  Le système de téléphonie IP sur lequel nous travaillons actuellement est unique en son genre et représente les besoins réels de notre communauté. Nous sommes également conscients que cette solution pourrait plaire à bien d’autres communautés comme la nôtre. Maintenant que nous avons acquis une certaine notoriété dans le domaine des nouvelles technologies de l’information, nos ressources et nos connaissances peuvent être transmises à d’autres communautés afin qu’elles puissent également se doter d’outils devenus indispensables pour se tailler une place dans notre société moderne.

Ce projet a été rendu possible avec l'appui de Culture
canadienne en ligne
du ministère du Patrimoine canadien.

Patrimoine canadien
Gouvernement du Canada
Passerelle culturelle du Canada
2006-2018. Tous droits réservés.