Manawan Atikamekw Iriniw :: La nation Atikamekw de Manawan

Alimentation (changement)

Narcisse Coocoo, en train du fumer de la viande d?ours.Dans les années 1910 à 1920, le chasseur avait de plus en plus de difficulté à rapporter beaucoup de gibier à la maison, car la construction de barrage sur la rivière Manawan avait fait monter le niveau des eaux et faisait partir le gibier plus loin dans les terres.  Le castor ne pouvait plus vivre dans son habitat habituel, il fallait qu’il se cherche un autre endroit.  Les poissons ne retrouvèrent plus leur frayère, les orignaux se voyait délogés de leur montagne à cause du bruit et du va et vient inhabituelle causée par les compagnies forestières qui avançaient de plus en plus à l’intérieur de la forêt. 

Frédérick (Ricko) F-Labbé avec un sac de patates chips.Ce fût un bouleversement total de l’équilibre de la nature et du mode de vie traditionnel atikamekw.  Les gens de Manawan étant privé des animaux qui jadis leur apportaient nourriture, vêtements et outils devaient maintenant travailler pour les compagnies forestières afin de pouvoir subvenir aux besoins de leur famille.  Les enfants allaient à l’école durant l’hiver ce qui demanda aux mères de famille de rester à la maison tandis que les hommes partaient soit pour aller travailler à la coupe du bois, soit pour aller chasser sur leur territoire.

Autrefois, l’alimentation provenait de la chasse, de la pêche et de la cueillette de fruits sauvages. Avec le temps s’est ajoutée une panoplie de produits inconnus jusqu’alors.  Également des friandises apparurent dans les postes des Magasin de la Hudson’s Bay cie; les chips, les bonbons, la gomme à mâcher, les boissons gazeuses, etc.

 

Nourriture

Ce projet a été rendu possible avec l'appui de Culture
canadienne en ligne
du ministère du Patrimoine canadien.

Patrimoine canadien
Gouvernement du Canada
Passerelle culturelle du Canada
2006-2018. Tous droits réservés.